Ramadan

Réussir la préparation du Ramadan

Photo by Harits Mustya Pratama on Unsplash

Le Ramadan 2018 arrive à grands pas. Cette année il devrait commencer le 16/17 Mai jusqu’au 14 Juin 2018.  Comme tous les ans, les musulmans réalisent à la fin des trente jours à quel point ils passent vite… C’est bien la raison pour laquelle il faut bien préparer le Ramadan avant son arrivée,  pour profiter de ses nombreux bienfaits. Rappelons que ce pilier de l’islam est une miséricorde pour le croyants. Il correspond au neuvième mois du calendrier lunaire islamique. Lors de cette période ou la patience est mise à rude épreuve, les portes du paradis sont grandes ouvertes et celles de l’enfer fermées. Surtout, les pêchés sont effacés. Pour être bien organisé, la période de préparation est donc importante, qu’elle soit spirituelle ou physique.

Avant toute chose, il faut dès aujourd’hui commencer par faire sincèrement ses invocations. Invoquer Dieu, qu’Il permette d’avoir une bonne santé pour accomplir le jeûne du Ramadan. Comme toujours en Islam, l’intention compte pour beaucoup. Se préparer psychologiquement permet de conditionner son âme. Il faut se donner comme objectifs de cumuler les bonnes actions, souhaiter sincèrement se repentir de ses pêchés et vouloir vraiment améliorer son comportement. Pour cela, il est nécessaire de prendre le temps de faire un bilan personnel sur ses faiblesses, d’intégrer les efforts à accomplir et enfin mettre en place un programme précis à tenir pour raffermir sa foi. Jeûner lors du mois de Shabaan qui précède celui de Ramadan, est un bon entrainement. Cela permet d’être dans les bonnes conditions pour l’introspection. Ces jours doivent s’accompagner de lectures du Coran ou autres moyens de s’instruire sur le Ramadan. Ainsi, les objectifs et les les bienfaits du jeûne sont clairs.

 

Il ne faut pas négliger la préparation physique. On s’en rend bien compte à chaque fin de Ramadan, il s’agit d’un vrai marathon, en particulier en été. Le rythme peut-être difficile à suivre si on n’est pas préparé. Pour atténuer la fatigue, il faut commencer au plus tôt une alimentation saine et équilibrée. Bannir par exemple les plats trop gras, les boissons sucrées pour ceux qui en ont l’habitude. En état de jeûne, il sera difficile de garder des forces avec ce genre d’alimentation. Les fidèles qui n’ont pas l’habitude de manger le matin et de se lever au Fajr, doivent s’y mettre tant bien que mal et dès que possible… Ce repas reste primordiale au vu des longues journées de jeûne qui sont attendues. Il est aussi conseillé d’adapter son heure de réveil à celle de l’Athan.

La plupart du temps, avant le Ramadan, les jeûneurs appréhendent la gestion du temps, la chaleur, la fatigue. Mais très souvent la foi et la force mentale dépassent toutes les difficultés, d’où l’importance de la préparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *